Voici les dernières publications

 N'en faites pas trop non plus  nouvelle ajoutée le 25/08/2012 à 16h08

Par Lice Dobrach

illustration Lice Dobrach nous fait le plaisir de récidiver et nous propose un nouveau texte : N'en faites pas trop non plus.

Donnez-nous notre avis !






Il va bien falloir que vous me parliez pourtant. Muet. Je n'arrive pas à faire sortir le moindre son de ma bouche. Plus capable d'aucune expression non plus. L'horreur. [...]

Lire la suite

illustration 0 Commentaire



 Réaumur  nouvelle ajoutée le 17/04/2012 à 13h23

Par Lynn Behr T.

illustration Un premier texte sur le thème de la paranoïa. Lynn Behr T. nous donnerait-elle ici une magistrale démonstration de l'agoraphobie ? À vos commentaires.





Allez, on y va, let’s go, comme ils disent. Ça va aller. Respire. Ouvre la porte... Tranquillement, n’aie pas peur. Voilà, comme ça, pose la main sur la poignée... Houlà, elle est froide. C’est le problème, avec le métal, quand il fait froid dehors... Ca me rappelle les fauteuils en cuir de ma mère, un cauchemar... L’hiver on y gèle et l’été ça colle aux fesses. En plus ça couine, cette saleté... Ils sont beaucoup trop roses, ils sont beaucoup trop roses... Oui, on le saura... [...]

Lire la suite

illustration 0 Commentaire



 Sur la toile, entre les rêves  nouvelle ajoutée le 09/02/2012 à 21h46

Par Odile Woesland

illustration Odile Woesland nous fait le plaisir de revenir sur le ZORNproject avec un nouveau texte. Entre délire créateur, rêve et réalité, le héros de cette nouvelle ne sait pas où va le mener sa passion.





Il y a un temps pour tout, m’aurait dit Loïs, quand tu es prêt à recevoir, la vie te donne, sinon, elle continue sa route, sans toi qui rumines que le monde est injuste. Apprends à connaître ton désir, et il te connaîtra ! J'étais à la croisée des extrêmes quand on s'est rencontrés. J’hésitais à poursuivre la peinture, j’avais tout sacrifié pour elle, et je vivais comme un crève-la-faim. J’avais perdu la flamme de la jeunesse, cette foi qui vous pousse à franchir l’impossible et qui me persuadait que j’avais du talent. Je regardais mes tableaux avec angoisse, me demandant sans cesse, si ça valait la peine de se donner tant de mal. Au nom de l’art, ce nom posé en équilibre au sommet du néant, comme un accent circonflexe qui hésite à se laisser tomber pour déclencher une avalanche de questions sans réponses, il me semblait que j’étais devenu une caricature de moi-même enfermée dans sa solitude, doutant de tout et du monde. [...]

Lire la suite

illustration 0 Commentaire



 Peur panique  nouvelle ajoutée le 27/12/2011 à 12h03

Par Paul Garcia

illustration Un texte très prenant pour relancer le projet, Paul Garcia est comme toujours dans la justesse des émotions. Cette fois-ci il nous plonge dans la peur panique d'une jeune femme, comme il en existe beaucoup...





Six heures du mat, j’ai des frissons. Réveillée, une heure avant que mon réveil ne sonne, je me sens mal à l’aise. Le cauchemar, comme tout au long de cette semaine, s’est encore manifesté. Je suis trempée de sueur, les draps en sont imbibés.
[...]

Lire la suite

illustration 0 Commentaire



 Au commencement, il y avait Elvis...  nouvelle ajoutée le 19/04/2011 à 08h07

Par Mathieu Croizet

illustration Un homme est installé au bar avec son ami. Il parle du bon vieux temps du Rock 'n' Roll... Fusion, dissociation sont les troubles du moi schizophrénique. Malléabilité du moi qui rend floue les repères égocentriques structurant la personnalité... il semblerait que certains en fasse les frais... pas toujours ceux qu'on croit.





De toutes les façons au commencement, hé ben, y’avait Elvis, oui mec, Elvis tu vois, tu piges, le Roi, The King, the one and only ? Et Elvis tu le mettais seul devant une foule en délire et ben je peux te le dire, oui, ça je peux te le dire directement, comme ça, hé ben, il n’avait pas peur, il avait de grosses couilles le Elvis comme celles d’un éléphant, c’est moi qui te le dis. C’est sûr !
[...]

Lire la suite

illustration 3 Commentaires




 L'oeil du puits  nouvelle ajoutée le 15/02/2011 à 09h47

Par Thierry Jandrok

illustration Toujours mêlant psychiatrie et fantastique, Thierry Jandrok nous livre avec "l'Oeil du puits" une interprétation littéraire et fictionnelle du délire schizophrénique.

Magnifique "tentative de rendre compte de l'indicible" de l'expérience psychotique, et de "mettre en scène la dynamique du délire".







Il était quatorze heures dans le bureau médical au deuxième étage du pavillon Dupré. Ce pavillon se trouvait dans l’ancien asile de Hoerdt. L’hôpital était situé dans la proche banlieue à une quinzaine de kilomètres au Nord de Strasbourg. Hoerdt avait changé au fil des décennies. D’abord conçu pour accueillir les malades violents et les alcooliques chroniques, il était devenu un hôpital psychiatrique traditionnel, avec ses familles d’infirmiers et ses dynasties d’administrateurs.
[...]

Lire la suite

illustration 0 Commentaire




 Vanille  nouvelle ajoutée le 23/01/2011 à 17h23

Par Lyz Maddox

illustration Un jeune étudiant se retrouve, pour la première fois de sa vie, confronté à lui-même. Un appartement, une rencontre... Tels sont les ingrédients de la nouvelle de Lyz Maddox, qui nous plonge dans une atmosphère à la limite du surnaturel...





Et voilà ! Premier jour dans la vraie vie. Je fais le saut de l'ange pour soi-disant grandir. Et il faut être franc, je n'avais rien vu venir. Je regardais à peine défiler les années et les journées commençaient quand le soleil était à son apogée, me traînant en cours.
[...]

Lire la suite

illustration 4 Commentaires




 Vengeance  nouvelle ajoutée le 19/01/2011 à 17h22

Par Johann Moulin

illustration Johann Moulin nous livre ici un très beau texte sur la douleur de la perte et du besoin de vengeance. L'histoire d'un homme qui a tout perdu et qui fait face à son bourreau dans une tentative de comprendre pourquoi on lui a pris sa femme...





J’ai un problème avec l’alcool depuis que ma femme est morte. J’y ai noyé mon chagrin tout naturellement. Je n’arrivais plus à penser correctement, je ne sortais plus de chez moi et je ne voulais voir personne. Alors j’ai commencé à côtoyer la bouteille pour oublier que ma femme venait de se faire tuer. En y repensant, je sais que ça a été stupide de ma part. Je pensais que le fait de me niquer la tête au point de ne plus me souvenir de ma soirée au réveil, pouvait me rendre service et m’aider à oublier la douleur qui me rongeait.
[...]

Lire la suite

illustration 3 Commentaires




 Diffractions  nouvelle ajoutée le 04/01/2011 à 10h19

Par Thierry Jandrok

illustration Pour continuer un peu dans l'ambiance des fêtes, voici un texte écrit par Thierry Jandrok à l'occasion de noël qui joue sur l'inquiétante étrangeté...



Le personnage principal est héboïdophrène : antisocial et relativement violent, sur fond d'apathie et d'émoussement des affects.






En cette fin du mois de novembre, la capitale alsacienne revêtait son manteau de lumière préludant aux fêtes de fin d’année. Alors que l’automne finissait de dénuder la nature, le froid avait étendu son manteau de givre sur la ville et la campagne alentours. La nuit se faisait de plus en plus profonde, et les arbres devenus squelettiques rappelaient à tout un chacun la fragilité de l’existence. Il était temps de préparer Noël, d’organiser le combat contre l’obscurité et la mort. Là-bas, dans cette région frontalière, Noël est une période paradoxale, à la fois sombre et lumineuse. À défaut de chaleur et de couleurs, les rues s’habillent de néons et de guirlandes lumineuses aux teintes chatoyantes. Les arbres dénudés par le vent du nord implorent la clémence des cieux. Nul n’est dupe. La saison se prête plus à la célébration des deuils et des regrets qu’à la joie de vivre.
[...]

Lire la suite

illustration 0 Commentaire




 Idylle massacrée  nouvelle ajoutée le 08/12/2010 à 10h23

Par Becca Heller et Ted

illustration Une recherche très intéressante dans "l'écriture schizophrénique". Lynn Behr T. explore les confins de la dualité dans l'écriture. Une double lecture est nécessaire pour ce bras de fer narratif...





Le jeune homme, un petit avorton ridicule, sortit de chez lui à 14h37. Il était fort en retard, car sa pause-déjeuner s’était prolongée d’une manière tout à fait désagréable suite à un énième appel revendicateur de sa mère, lui rabâchant une fois de plus son discours favori. « Mais tu sais mon chéri, tu as trente ans maintenant, il serait temps que tu te trouves une petite femme pour s’occuper de toi. Je ne serai pas toujours là, tu sais. Je n’en ai plus pour très longtemps… »
[...]

Lire la suite

illustration 6 Commentaires




 L’inexistant  nouvelle ajoutée le 28/10/2010 à 12h43

Par Odile Woesland

illustration Qui n'a pas assisté au délire dérangeant d'une pauvre âme égarée dans les transports en commun. Qui ne s'est pas senti oppressé, agressé par ces voix tonitruantes qui nous surprennent au beau milieu de notre lecture quotidienne ? Odile Woesland nous décrit dans cette nouvelle l'autre côté du miroir et nous plonge dans l'un de ces esprits tourmenté...





Souvent, je la laisse s’asseoir en face de moi comme si elle était mon reflet, comme si j’étais son hôtesse accueillante, comme si nous étions des amies, de vraies amies. J’aime bien sa manière furtive de repérer les passagers du bus, de vérifier qu’on l’a bien vue, qu’elle est encore jolie, qu’elle plaît, qu’elle pourra réciter sa leçon, que tout le monde l’entendra et qu’elle sera au centre de ce monde. Elle sort du cabas trois de ses enfants avec un geste d’attention pour chacun.
[...]

Lire la suite

illustration 6 Commentaires




 À la lettre  nouvelle ajoutée le 17/10/2010 à 20h41

Par Lice Dobrach

illustration À la lettre est le récit d'une soirée qui pourrait être ordinaire, comme toutes celles qu'une fille et sa mère, passent depuis plusieurs années maintenant, seules dans une maison familiale, à la campagne. Mais peu à peu cette jeune fille se rend compte que quelque chose va de travers et ce, depuis beaucoup trop longtemps...







J'adore le bruit de vaisselles qui s'entrechoquent. Petite, je préférais ça à une veilleuse. Après m'avoir couchée, ma mère débarrassait la table dans la cuisine tandis que mon père l'attendait dans le salon devant le film du soir. De la cuisine vers les combles, cette douce berceuse de porcelaine était alors la plus rassurante des chansons de Morphée et je me laissais plonger lentement dans de profonds sommeils de gosses.
[...]

Lire la suite

illustration 1 Commentaire




 Le SONGE et L'existence  nouvelle ajoutée le 03/10/2010 à 12h42

Par zoran clamence

illustration Divagations nocturnes sans importance, entre rêverie et délire hallucinatoire. Un très bel essai d'écriture.





L'œil flapi, absorbé par le levant, j'attends, désespérément, la représentation du jour. Il m'arrive régulièrement de contempler la rixe quotidienne qui se perpétue ici, là, partout. De coutume, je m'exalte rapidement devant ce spectacle et puis je gagne mon lit. J'admire l'obscurité qui se débat, qui s'essaie, qui se risque, qui brave vaillamment la clarté du naissant. Toutes deux, arrogantes et dédaigneuses, se toisent, se défient, se provoquent et se narguent. La joute obstinée ne semble, durant quelques instants, trouver de fin. Je divague un moment et l'image d'une estampe libertine se dessine. Comme une lithographie aux allures tendancieuses.
[...]

Lire la suite

illustration 1 Commentaire




 Billy  nouvelle ajoutée le 13/07/2010 à 17h39

Par Gipsy Paladini

illustration L'adolescence, une période difficile pour beaucoup d'entre nous. C'est aussi, très souvent, la période à laquelle la schizophrénie se déclare. Mais comment distinguer la crise d'ado d'une véritable psychose ?







La première fois qu’il m’a violée, je venais d’avoir quatorze ans. Ma mère m’avait préparé une surprise party pour mon anniversaire. Je rentrais de mon cours de clarinette quand je trouvai une dizaine de camarades de classe reluisants dans leurs vêtements du weekend, avachis sur le sofa du salon de notre maison. Il y avait Shelly la vamp, Sonia la tigresse, Myriam la boudeuse, Zoriana l’intouchable, et quelques groupies que le quatuor avait coutume de se trimballer. Huit filles et deux garçons – et pas des petites pointures -, en clair des gens pour qui d’ordinaire je n’existais pas. Peut-être m’apercevaient-ils parfois. Comme une trace de graisse sur les verres de leurs lunettes Dior, ou une bouloche sur leur veste Chanel, un intrus que d’un mouvement de doigt énervé on fait disparaître ou d’une pichenette on envoie valser. J’étais si loin de leur piédestal que leur regard passait au-dessus de moi, à côté, et même parfois à travers moi, mais jamais vraiment il ne s’arrêtait sur mon être corporel.
[...]

Lire la suite

illustration 2 Commentaires




 L'homme aux deux visages (schizophrénie)  nouvelle ajoutée le 03/06/2010 à 17h16

Par Firouzeh Ephrème

illustration Un guerrier solitaire dans un royaume en guerre,c'est une vision assez juste du schizo et c'est celle que nous livre ici Firouzeh Ephrème dans ce joli conte intemporel.





Dans un royaume vaste et prospère,
Les gens coulaient les jours heureux.
Du moins, c’était ce qu’ils laissaient croire aux autres !
Parmi eux vivait un garçon bienveillant, gentil mais malheureux. [...]

Lire la suite

illustration 2 Commentaires




 Gémellités  nouvelle ajoutée le 07/05/2010 à 17h45

Par Jean-Pierre Desthuilliers

illustration Le ZORNproject élargit ses horizons et ouvre ses portes à la poésie :





Quel est cet Autre en moi qui se cache et m’épie
Lové tel un serpent figé entre deux songes,
Attentif à mon geste, et m’observe, curieux
De connaître le sens secret de ma posture ? [...]

Lire la suite

illustration 3 Commentaires




 Dans la tête  nouvelle ajoutée le 27/04/2010 à 17h02

Par Paul Garcia

illustration Dans la tête de Paul Garcia, on se perd, on s'embrouille, tout se mélange. Pas de schizophrène, ni de tueur fou, enfin presque...





Par une matinée ensoleillée, Victor Albédjian sortait sa décapotable rouge de son garage. Avec une joie non dissimulée, il était fier du petit bijou qu’il s’était offert. L’été arrivant, il piaffait d’impatience de pouvoir l’utiliser, afin de pavaner dans les rues de la cité.

Il vivait dans une résidence composée de maisons individuelles, proches les unes des autres, possédant toutes un jardin à l’entrée, entretenu soigneusement ou anarchiquement par les divers propriétaires, et, à l’arrière, un peu de terrain.
Certains utilisaient ce bonus comme un prolongement du premier jardin, d’autres comme un terrain de jeux pour leurs enfants, d’autres encore y avaient fait bâtir une piscine. Dans la Résidence Beau rivage, un univers serein et idéalisé, tout le monde se connaissait et s’appréciait, enfin presque. [...]

Lire la suite

illustration 4 Commentaires




 Une question de perfection  nouvelle ajoutée le 07/04/2010 à 22h45

Par Thierry Jandrok

illustration Autant d'hommes que de femmes sont touchés par la schizophrénie. Alors, une fois n'est pas coutume, c'est une femme qui occupe le devant de la scène de la nouvelle de Thierry Jandrok. C'est de manière viscéral, qu'il nous plonge, avec son personnage, aux confins de la folie la plus destructrice.





« Lydia, vous avez des doigts de fée ! », lui dit Gertrude Desforest, sa cliente du moment.


     Pour toute réponse la jeune pédicure esquissa un sourire gêné. Elle passait délicatement son bâtonnet de buis sur le pourtour de l’annulaire droit de sa cliente. Les peaux, préalablement ramollies par l’eau émolliente, se détachaient de leur point d’ancrage, sans douleur ni regrets. Gertrude Desforets, était une habituée du salon de beauté. Elle s’y rendait une fois par semaine pour y passer la fin de l’après-midi. Elle se faisait d’abord coiffer. Puis, selon les besoins et surtout ses envies, elle se faisait faire un soin du visage, une épilation, une manucure ou un maquillage. Elle était riche, faite de caprices et de frivolités.[...]

Lire la suite

illustration 4 Commentaires




 Another One Bites the Dust*  nouvelle ajoutée le 02/04/2010 à 10h48

Par Nathalie Dufayet

illustration Enfermée avec celui qu'elle aime, Mia découvre le paroxysme du sadisme schizophrénique.





CHEVILLES ET POINGS LIÉS AUX BARREAUX DU LIT, les membres ankylosés et des escarres sous chaque cuisse, Mia attendait qu’il en finisse. Elle l’espérait de toutes ses forces, du moins celles qui lui restaient. Son cuir chevelu la faisait encore souffrir. Il avait dû lui arracher plusieurs mèches pendant le supplice de la chaise. Maintenant elle avait froid, faim et encore l’envie de pisser. Curieusement donc, son corps obéissait à ses impératifs naturels comme si de rien n’était.[...]

Lire la suite

illustration 3 Commentaires




 Progressif  nouvelle ajoutée le 28/03/2010 à 13h44

Par Noël Boudou

illustration Pas de tueur en série dans la nouvelle de Noel Boudou, mais un être qui se dédouble, rongé par l'angoisse de "commencer" quoi que ce soit. Un écriture originale, où la répétition, proche du stéréotype autistique, pèse toujours un peu plus sur le texte.





Où suis-je ? Pendant deux, trois secondes le lieu m’a très vaguement rappelé quelque chose. Pendant une seconde, peut-être un peu moins j’ai même su avec certitude où je me trouvais et ce que je pouvais bien faire ici mais très rapidement, trop rapidement, tout s’est effacé jusqu’à ce que je ne sache plus rien. Et qui pouvait bien être ce type qui me regardait de travers avec l’air de se demander, lui aussi, ce que je foutais là ? Comme une sensation de déjà-vu, comme un rêve qui vous échappe dès le réveil, mes souvenirs et ma certitude se sont envolés. Le doute et l’inquiétude se sont installés.[...]

Lire la suite

illustration 8 Commentaires




 L'Antichambre : une admonestation   nouvelle ajoutée le 18/03/2010 à 14h25

Par Sébastien Wojewodka

illustration Une nouvelle extraite de "W.O.M.B.", spécialement remaniée pour ZORNproject. Merci beaucoup à Sébastien Wojewodka, Thomas Becker et Jérôme Vincent pour avoir accepté de publier cette nouvelle sur le site.





THE SCUM sentit avec alacrité la propagation du rictus mauvais sur ses zygomatiques. THE SCUM n'était pas son patronyme, bien évidemment. Néanmoins, il n'avait pas manqué de se baptiser comme tel. Le gros s'époumonait à traîner la dernière benne. L'oeil torve du gros ! Accroché au harnais, THE SCUM lui toucha le bide de l'index : « Veinard ! Demain tu fais partie de la nouvelle donne... » La NOUVELLE DEVISE était prête (où l'avait-il lue ?). Il la lança, accompagnée d'une glaire fusant avec la célérité d'un dard au curare : « Marche puis rampe, hé ! » Marche puis rampe gros, marche puis rampe gros : la fiction paranoïaque du triangle (équilatéral) gagnait du terrain, à n'en point douter, ça nononon. Question de Temps, et de moyens : mais déjà le Temps ne posait plus problème.[...]

Lire la suite

illustration 0 Commentaire




 Chambre 224  nouvelle ajoutée le 13/03/2010 à 10h08

Par Marc Legrand

illustration Écrivain schizophrène, écriture et psychose, sont les ingrédients de la nouvelle de Marc Legrand qui plonge le lecteur dans l'incertitude et la confusion.


Lisez "Chambre 224" en musique !

Clint Mansell - "Lux Aeterna"




On frappe à la porte.
Trois coups brefs.
Et une fois de plus, je sursaute sur ma chaise.
J’ai dû m’assoupir car mes yeux me piquent, ma langue est pâteuse et j’ai au fond de la gorge un arrière-goût persistant qui ne présage rien de bon. Nouvelle série de coups. Ma visiteuse s’impatiente. Je tarde à répondre.
- Entrez !
Mais elle est déjà à l’intérieur. Annabelle. La femme de ménage en charge du deuxième étage de l’hôtel.
- Voici, m’indique-t-elle en posant un sachet en papier de teinte beige sur la petite commode de bois d’acajou.
- Merci. Vous pouvez disposer.
- Bien. A demain, monsieur.
- C’est ça… [...]

Lire la suite

illustration 2 Commentaires




 La clinique  nouvelle ajoutée le 10/01/2010 à 19h54

Par Éric Lebreton

illustration Un texte très touchant sur la perception extérieure de la folie. Éric Lebreton présente l'incompréhension des proches face au désir d'auto-destruction, de renoncement des patients en institut.





À Montmorency, la visite vaut le détour : on s’égare dans des avenues totalement vertes à force de parcs, jardins et autres saucissons d’herbes, durables ou éphémères, véritables ou non. On en imagine, des professions libérales très libérales, derrière les palissades... Bon, je ne leur veut aucun mal. Je n’ai pas de haine sociale. Mais je m’égarais dans ce décorum ! En quarante ans, c’était la première fois que je venais ici, en pleine banlieue nord. J’avais le plan de cette ville végétale déployé sur le siège du passager. Je cherchais la clinique. Ma sœur Mimi y séjournait. On avait chuchoté entre nous, entre gens de la famille, que c’était une clinique pour les gens très [...]

Lire la suite

illustration 2 Commentaires





icone loupe Rechercher sur le site :

newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter !

Et soyez informés des nouvelles en ligne.


Editions numériques

schizophrénie  schizo  écriture  littérature  nouvelles  fiction  culture  auteur  psychanalyse  écrivain  psychiatrie  hallucination  science-fiction  thriller   édition   délire   paranoïa   psychopathe   roman   contribution